Nos prévisions se réalisent, comment allons-nous passer au-delà ?

Phoenicurus_bicolor_main1En septembre passé, je vous annonçais que l’effondrement du vivant allait se révéler bientôt, commençant par un crash économique en 2020. Le Covid19 permettra aux élites de faire croire que c’est ce virus qui est en responsable, mais je ne crois pas que les gens seront dupes longtemps. Revoir la vidéo ici.

Pour le début de 2020, avec mes vœux, que vous pouvez revoir ici (qui sont largement d’actualité puisque j’y parle de santé), je précisais que si nos projets allaient bien, “les années ’20” s’annonçaient difficiles.

La pandémie me donne raison, mais je relativise son impact dans cette vidéo plus récente qui rencontre un grand succès.

Bien sur, la situation m’affecte et cela a un impact sur mes projets. Pour ne pas écrire de longs détails ici, je vous renvoie encore vers des vidéos, les deux plus récentes de ma chaîne  : Comment suis-je affecté par le Coronavirus ? et Information sur ma situation personnelle durant la crise.

Avec cette crise, le public commence à ouvrir les yeux sur l’impact de la consommation de viande et des élevages. Il semble acquis pour la grande majorité qu’une telle pandémie n’aurait pas existé dans un monde végétalien. La déforestation (largement liée à l’élevage), la consommation de produits animaux (qui affaiblit l’immunité) et les marchés d’animaux pour la consommation constituent le cocktail à l’origine de cette pandémie (annoncée) et, sans changement de mode de vie, d’autres suivront. Ce sera l’objet du prochain article ; rejoignez-nous sur le groupe Éconaturalistes pour ne rater aucune publication sur ces sujets.

Cette ouverture d’esprit sur les problèmes explique sans doute le succès de mon dernier article : L’élevage non-industriel est pire que l’industriel pour la biodiversité et le climat. En effet, cette page a été lue quatre fois plus depuis sa publication, récente, que les meilleures fiches ornithologiques de l’année !

Ces dernières réussissent pourtant bien :  le site continue à progresser chaque mois et vous pouvez retrouver toutes les fiches (il n’en manque aucune) sur notre liste de 2020.

Valéry Schollaert, Labuan Bajo, Flores, Indonésie, 31 mars 2020

Aethopyga_jefferyi_main1

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s