Faucon bérigora – Falco berigora

Espèce simple – publiée le 8 octobre 2020
Publication complètefamille des Falconidae (faucons, fauconnets, caracares…)
En anglais : Brown Falcon  in English

Ce grand faucon est répandu et souvent commun dans toute l’Australie (Tasmanie incluse), en Nouvelle-Guinée et dans quelques îles satellites. Il se porte bien même si des cas de braconnage sont parfois rapportés ; en effet, il augmente avec les activités agricoles : il s’installe dans les zones forestières défrichées et déforestées. On le rencontre dans presque tous les milieux sauf la forêt.

Son mode de vie rappelle celui du Faucon lanier dont il est clairement l’équivalent écologique en Océanie. Il est cependant encore plus opportuniste que ce dernier et capture beaucoup plus souvent des proies terrestres que des proies volantes. La reproduction est semblable : utilisation d’un vieux nid d’un autre oiseau, la durée de l’incubation, etc. Voyez tout ça à la page de notre grand faucon de référence.

Il a des pattes plus longues que tous les autres faucons du genre Falco ; c’est probablement à mettre en lien avec la pratique, très courante, de la chasse aux invertébrés terrestres, en marchant, comme le fait aussi (moins souvent) le Faucon lanier.

Taxonomie et sous-espèces

Il est sœur avec le Faucon de Nouvelle-Zélande. Malgré la similitude de forme avec les Hierfalco tel que le Faucon lanier et le Faucon sacre, ces faucons sont apparentés au sous-genre Falco comme le Faucon hobereau.

De trois à six sous-espèces ont été proposées, mais catégoriser les variations régionales de cet oiseau est difficile car il est individuellement très variable.

Faucon bérigora, Cairns, Australie, septembre 2014
Cet individu est plutôt clair et roussâtre. La tête pâle avec des marques foncées comme les moustaches grisâtres au lieu de noirâtres peut indiquer que l’oiseau n’est pas encore adulte.
Faucon bérigora, Cairns, Australie, septembre 2014
Voici un individu “moyen”. Il est plus foncé que l’oiseau illustré juste au-dessus, mais d’autres individus peuvent être plus foncés et/ou plus roux. L’effet de “double moustache” avec une marque sur les parotiques pointant vers le bas est typique de l’espèce. Chez les plus foncés, ce contraste devient si léger qu’il peut être inutilisable comme critère. La confusion avec le Faucon noir est, dès lors, possible mais la longueur des pattes permet de les séparer.

 [Espèce Nº1012 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2020

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

One thought on “Faucon bérigora – Falco berigora

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s