Râle cendré – Poliolimnas cinereus

Espèce commune – Page simple (minimale)  – Disponible pour sponsoring
Famille des Rallidae (râles, foulques, gallinules, etc.) – White-browed Crake in English
Première publication : 16 juin 2021 – Dernière mise à jour : 16 juin 2021

Ce petit râle est localement commun depuis le sud de la Thaïlande jusque dans certains archipels de l’océan Pacifique, notamment la Nouvelle-Calédonie, Fidji et Samoa, via les Philippines et le nord de l’Australie. Il est un peu plus facile à voir que certains râles ou certaines marouettes de taille semblable, mais bien plus discret que les gallinules. On le rencontre dans des milieux marécageux, naturels comme artificiels, côtiers comme intérieurs. Cela comprend les mangroves, les marais temporaires, les prairies humides et les rizières. Cette adaptabilité lui assure un avenir relativement radieux.

Cliquez ici pour voir une carte de répartition plus détaillée

Comme expliqué à la page de la Marouette ponctuée, le nom “râle” est souvent confondu avec “marouette” et celui-ci en est un exemple : on l’appelle “râle” en français mais “crake” (= marouette) en anglais. On a longtemps classé cet oiseau dans le genre Porzana (comme la Marouette ponctuée) et, encore actuellement, certains auteurs la placent en Amaurornis (avec le Râle des Moluques ou même le Râle à bec jaune).

Le régime omnivore est semblable a celui de la Marouette ponctuée qui a un bec à peine plus court. La nidification est similaire aussi : le nid est placé sur la végétation flottante, dans une touffe ou dans les branchages d’une mangrove. Le nombre d’œufs est plus réduit (4 en moyenne) comme c’est souvent le cas sous les tropiques. La durée de l’incubation (18 jours) et la vie (nidifuge) des oisillons sont identiques.

Taxonomie

Cette espèce monotypique et n’a pas de lien direct avec d’autres Rallidae, au point qu’elle soit classée dans son propre genre. Elle a été placée dans d’autres genres auparavant, mais aucune de ces classifications n’a été confirmée. John Boyd classe Poliolimnas dans une tribu avec Amaurornis, et d’autres genres monotypiques comme Aenigmatolimnas (le Râle rayé, d’Afrique) et Gallicrex (Râle à crête).

Objectifs recherchés pour une page complète :
Images supplémentaires ; sponsoring

[Espèce Nº1263 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos, tableau et textes © Valéry Schollaert & Marinella Mejia 2021

Liste des autres espèces illustrées : taxonomique – jour par jour

Untitled 2

5 thoughts on “Râle cendré – Poliolimnas cinereus

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s