Troglodyte de Boucard – Campylorhynchus jocosus

Espèce endémique Niveau 1* (“classique”) – publiée le 24 décembre 2020
Publication complèteFamille des Troglodytidae (troglodytes)
En anglais : Boucard’s Wren in English

Ce grand troglodyte est endémique du sud du Mexique ; il existe principalement dans deux états, Oaxaca et Guerrero, et se rencontre localement dans deux autres, à savoir Puebla et Morelos. Il vit dans les forêts plutôt sèches et même dans les milieux arides parsemés de buissons secs et de cactus.

Tolérant aux activités humaines, ce bel oiseau n’est pas menacé malgré sa répartition réduite. Il cohabite largement avec un autre passereau endémique qui présente une répartition similaire, une adaptation aux milieux transformés et une population saine : le Tohi à gorge blanche.

Son long bec lui permet d’aller chercher des invertébrés, parfois d’assez grande taille, dans des recoins inaccessibles à d’autres oiseaux insectivores. Il consomme aussi de la nourriture végétalienne, notamment des fruits de cactus.

Le nid est une grosse boule de végétation avec entrée latérale qui accueille habituellement une couvée de trois ou quatre œufs. Le couple chante en duo ; voir notre vidéo sur le chant des oiseaux pour comprendre la signification de ce comportement.

Les autres détails de la reproduction, notamment la durée des différentes phases de la nidification et la répartition des rôles ne sont pas connus. Selon la littérature, ce troglodyte ne semble pas pratiquer la polygamie ou la nidification en coopératives comme le font d’autres espèces de la famille. Il y a toutefois des observations de groupes de quatre ou cinq adultes, laissant supposer que la découverte de nidification en coopérative n’est pas à exclure.

Taxonomie

Il est monotypique et apparenté au Troglodyte tacheté, un autre endémique mexicain, qui vit plus au nord. Ces deux espèces ont été groupées en une seule espèce par le passé, mais cette classification est irréaliste plus aucun auteur ne la propose encore. Elles sont bien distinctes.

Troglodyte de Boucard, Teotitlán del Valle (Oaxaca), Mexique, décembre 2020
Vu de face, ce gros troglodyte est blanchâtre avec de grosses taches foncées, un peu comme certaines grives. On note aussi un bec assez long et un sourcil bien marqué.
Troglodyte de Boucard, Teotitlán del Valle (Oaxaca), Mexique, décembre 2020
De dos, on voit une couleur “écorce” et les barres sur la queue et les ailes tout à fait classiques des troglodytes. Plus original, la nuque et le haut du manteau sont striés de noirâtre et de blanchâtre.

Ayant des photos en grand format de cette espèce, j’en ai publiée une sur Flickr. Cliquez sur la photo pour la voir en très grand !

 [Espèce Nº1089 du projet d’encyclopédie holistique]

spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2020 – 2021

Liste des autres espèces illustrées : taxonomique – jour par jour

4 thoughts on “Troglodyte de Boucard – Campylorhynchus jocosus

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s